Adoptez la posture qui VOUS convient

Pour la pratique de la sophrologie reconnective, de la relaxation profonde ou de la méditation, il existe bien des postures différentes selon les courants ou les écoles.

Selon notre opinion, le plus important c’est de trouver la posture qui vous convient et dans laquelle vous vous sentez confortable pour pratiquer.

L’harmonie recherchée dans la pratique va de pair avec une posture harmonieuse pour le corps. Ne forcez pas au niveau votre corps.
Allez-y progressivement et avec douceur.

Meditation posture en Sophrologie

Au niveau de la posture , adoptez la voie du juste milieu.

Pour atteindre cela, voici quelques conseils qui nous semblent judicieux :

  • Trouvez un équilibre entre le confort et le tonus musculaire. Ni trop relaché, ni trop détendu.
    – Trop de confort pourrait vous conduire à la somnolence durant la pratique voire au sommeil.
    – Trop de tonus pourrait rendre la position inconfortable ce qui détournerait le mental de la méditation distrait par l’inconfort physique.
  • Conservez autant que possible la colonne vertébrable ainsi que la tête bien droite en rentrant légèrement le menton vers l’intérieur.
    Imaginez ainsi un fil invisible qui part du sommet de votre tête et qui se rend jusqu’au bas de la colonne vertébrale.
    Plus ce fil se trouve aligné, plus les canaux d’énergie de votre corps sont en ligne permettant ainsi une circulation de l’énergie fluide au niveau des méridiens.

Comment et Quand pratiquer

En début de pratique de la Sophrologie reconnective, il se peut que votre mental soit assailli de pensées ou de réminisecences de la journée.
Ne cherchez pas à les bloquer, à l’inverse ne les nourissez pas non plus.
Observez les quelques instants avec une vision extérieure, identifiez-les puis laissez-les s’évaporer, se dissoudre elles-mêmes dans le champ de pleine conscience.

A l’image d’une plante que l’on arrose, il est préférable de lui donner régulièrement un peu d’eau plutôt qu’une grande quantité d’eau de façon sporadique lorsque l’on constate qu’elle se déssèche…
Il en est de même pour la sophrologie reconnective, la méditation ou toute autre pratique de développement personnel.
Essayez de pratiquer de façon régulière, à votre rythme.

Il est plus bénéfique de pratiquer plus souvent sur des durées plus courtes que longtemps mais façon irrégulière.
Ainsi vous ressentirez les bienfaits s’installer en vous ce qui vous donnera l’envie de pratiquer de nouveau avec enthousiasme.

Dans les périodes plus houleuses de la vie, il peut être plus difficile de pratiquer tant les émotions et le mental peuvent être agités.
C’est normal… Là encore, ne forcez pas… Attendez l’acalmie pour entammer votre ressourcement.
Ce n’est pas en plein milieu de la tempête que l’on apprend les rudiments de la navigation mais par beau temps sur une mer calme.

Alors, bonne pratique…